Les applications de la plateforme ArcGIS

Afin de répondre à la diversité des besoins, des usages et des acteurs, la plateforme ArcGIS propose des applications prêtes à l’emploi. Ces dernières permettent à chacun d’exposer la valeur de son SIG avec l’outil le mieux adapté à la situation. Trois usages complémentaires se dégagent :

  • Pour le bureau
  • Pour le terrain
  • Pour la diffusion




Les applications pour le bureau

L’usage bureautique du SIG a longtemps été destiné aux seuls géomaticiens. Aujourd’hui, les applications comme ArcGIS Pro, ArcGIS Desktop, ArcGIS Maps for Office, etc. s’adressent à un public plus diversifié. En effet, si elles répondent toujours aux besoins des géomaticiens, elles sont également exploitées par les utilisateurs métiers. C’est, par exemple, le cas des pôles de dessins qui numérisent des données métier ou encore des services utilisateurs d’Excel qui vont pouvoir localiser leurs données et les analyser. Certaines applications, plus spécifiques, comme Esri CityEngine sont utilisées par les Directions de l’Aménagement qui créent des maquettes 3D. D’autres comme Drone2Map for ArcGIS, permettent de réaliser une orthophotographie locale, ciblée sur une zone pour en suivre son évolution régulière dans le temps.



Les applications pour le terrain

L’usage mobile du SIG est particulièrement destiné aux services ayant des missions de collectes ou de contrôles sur le terrain. Les applications Collector for ArcGIS, Navigator for ArcGIS, Survey123 for ArcGIS, Operation Dashboard for ArcGIS, Workforce for ArcGIS, etc., permettent de suivre l’avancement du travail en temps réel, de créer des tableaux de bord opérationnels, de consulter et mettre à jour des données ou de connaître un itinéraire. Et ce, en mode connecté ou déconnecté, c’est au choix. Ainsi, un contrôleur SPANC pourra être guidé jusqu’à une installation d’assainissement non collectif, accéder aux informations des contrôles antérieurs puis réaliser la saisie des éléments inspectés directement depuis son application SIG mobile. Le papier n’est plus indispensable et les gains de temps sont importants en évitant une ressaisie une fois de retour au bureau.




Les applications pour la diffusion

La diffusion du SIG est devenue indispensable. Les collectivités doivent communiquer en interne avec l’ensemble des services, les décideurs, les élus mais également avec le citoyen. Ceci est possible avec Geoform, Esri Story Maps, ArcGIS Open Data, Crowdsource Reporter, Web AppBuilder for ArcGIS, etc. Autant d’applications très simples à utiliser qui permettent d’informer le public, de partager avec lui ou encore de le faire participer à la vie de la Cité. Ainsi, le citoyen pourra, par exemple, consulter une narration cartographique l’informant des évènements organisés pour les Journées du Patrimoine. Les élus pourront, quant à eux, bénéficier d’outils comme Operation Dashboard for ArcGIS pour mesurer et suivre l’impact de travaux sur la fréquentation d’un lieu.

Pour de plus amples renseignements sur les applications de la plateforme, une documentation spécifique est proposée sur le site Esri France.